poussif

poussif, ive [ pusif, iv ] adj.
poussis XIIIe; de pousser
1Vétér. Se dit du cheval qui a la pousse (3o).
2Cour. (Personnes) Qui respire difficilement, manque de souffle. « un homme gros, vieilli, déjà poussif » (Aragon).
Fam. (Choses) Qui marche mal, par à-coups. Un moteur poussif. Une voiture poussive, qui n'avance pas.
3Fig. Qui manque d'inspiration. Un scénario poussif.

poussif, poussive adjectif (de pousser) Se dit d'un cheval qui a une respiration difficile, qui a la pousse. Qui manque de souffle, s'essouffle au moindre effort : Une petite vieille poussive. Se dit d'un moteur qui donne des signes de défaillance, d'un véhicule qui avance difficilement. Familier. Qui se fait avec difficulté, sans inspiration, sans élan. ● poussif, poussive (synonymes) adjectif (de pousser) Qui manque de souffle, s'essouffle au moindre effort
Synonymes :
- essoufflé
- oppressé

poussif, ive
adj. Qui manque de souffle, qui perd facilement haleine. L'abus du tabac rend poussif.
|| Par ext. Qui manque d'inspiration.

⇒POUSSIF, -IVE, adj.
A.MÉD. VÉTÉR. [En parlant d'un cheval] Qui est malade de la pousse. Tandis que normalement l'inspiration d'une part et l'expiration d'autre part se produisent graduellement, régulièrement et sans aucune saccade, sur le cheval poussif on observe une inspiration normale, mais une expiration en deux temps (GARCIN, Guide vétér., 1944, p.101).
Empl. subst. Une toux de poussif ne ressemble à aucune autre toux (...). On observe alors une toux petite, sèche, quinteuse et avortée (GARCIN, Guide vétér., 1944 p.100).
B.P. méton.
1. [En parlant d'une pers., d'un animal] Qui se traîne en soufflant, qui avance en peinant. Synon. asthmatique. J'étais las des voitures hollandaises, cahotantes machines, peu suspendues et à peine traînées par deux rosses poussives (DU CAMP, Hollande, 1859, p.181). Son dernier valet était un gros homme fourbu et poussif de cinquante-cinq ans, incapable de courir vingt pas (HUGO, Misér., t.1, 1862, p.719).
P. anal. [En parlant d'un véhicule, d'un moteur] Qui a de la peine à avancer:
♦ ... la plupart de ces machines étaient supportées par trois roues et alimentées par une chaudière verticale. Elles étaient plutôt des tracteurs, lents, pesants, poussifs: comment eussent-elles pu s'aligner à côté des locomotives, qui dépassaient déjà le 100 en traînant 100 tonnes?
P. ROUSSEAU, Hist. transp., 1961, p.471.
2. [En parlant de la voix d'une pers., d'un instrument de mus.] Qui a des sonorités haletantes, chuintantes. Je vis le fiacre de monsieur Lepître dans la rue, et le bonhomme qui me demandait de sa voix poussive (BALZAC, Lys, 1836, p.18). Le trombone maladroit, le piston baroque, la flûte bucolique, le fifre guilleret, le basson poussif créent une humanité, un univers, une atmosphère aussi drôlatique, féerique et changeante que le désirera le thème (Arts et litt., 1935, p.80-15).
REM. Poussivement, adv., au fig. En se traînant. De temps à autre, vaguement, les deux roussins semblaient s'animer et trotter poussivement un peu (HUYSMANS, Cathédr., 1898, p.149).
Prononc. et Orth.:[pusif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1280 poussieus d'alaine «qui éprouve des difficultés de respiration» (d'un cheval) (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Jehan et Blonde, 2440 ds T.-L.); 1690 subst. un gros poussif (RICH.); 2. 1831 cours d'harmonie poussive (BALZAC, OEuvres div., t.2, p.282); 1847 «d'un véhicule qui a peine à gravir les côtes» (ID., ibid., t.3, p.663). Dér. de pousser au sens de «respirer péniblement»; suff. -if. Fréq. abs. littér.:77.

poussif, ive [pusif, iv] adj.
ÉTYM. 1530; poussis, 1220; de pousser au sens ancien de « haleter ».
1 Méd. vétér. Se dit du cheval qui a la pousse.
2 (Fin XIXe). Cour. (Personnes). Qui respire difficilement, qui manque de souffle. Essouffler (s').REM. Se dit surtout de personnes corpulentes, que gêne leur embonpoint. — N. || Un gros poussif.
1 (…) j'ai besoin d'exercice. Je suis trop sédentaire et je deviens poussif.
G. Duhamel, Salavin, Journal, 8 août.
2 (…) cette figure de Jaurès, un homme gros, vieilli, déjà poussif, sanguin, avec sa barbe sel et moutarde, son torse de lutteur, et son ventre de bourgeois, son écharpe tricolore (…)
Aragon, les Beaux Quartiers, II, XXIX.
Par anal. || Le halètement (cit. 4) du soufflet poussif de la forge. || Voix poussive d'un mauvais chanteur.Par ext. fam. Asthmatique (2.). || Moteur poussif, qui a du mal à fonctionner. || Voiture poussive, qui n'avance pas.
3 Fig. (Abstrait). Qui manque de souffle, d'inspiration. || Un écrivain poussif. || Un récit poussif et ennuyeux, lent, mou.
DÉR. Poussivement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Poussif — est l un des deux personnages principaux de la série de bande dessinée Poussin et Poussif. Portrait Poussif est un chien, ressemblant plutôt à un dalmatien (mais qui est un dogue allemand selon Albert Uderzo), qui est chargé par les parents de… …   Wikipédia en Français

  • poussif — poussif, ive (pou sif, si v ) adj. 1°   Qui a la pousse. Cheval poussif. 2°   S. m. Homme gros qui a de la peine à respirer. C est un gros poussif. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Robins le palefroi enmaine, Qui n estoit pas poussieus d alaine, Bl. et …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • poussif — Poussif, [pouss]ive. adj. Qui a la pousse. Il ne se dit guere que des chevaux. Ce cheval est poussif. On dit, qu Un homme est poussif, Quand il est si. gros & si gras qu il a de la peine à respirer, ou qu il ne peut faire trois pas sans estre… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • poussif — Poussif, voyez Poulsif …   Thresor de la langue françoyse

  • poussif — adj. peussifo, iva, e (Albanais), peûssifo, a, e (Saxel.002), peûssifo, peûssîva, e (Annecy). A1) poussif, asthmatique : beûfo / beufo, a, e adj. (002, Samoëns / Albanais.001), asmatiko, a, e (001) E. : Respirer. B1) v. être poussif poussif //… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • POUSSIF — IVE. adj. Qui a la pousse. Il ne se dit proprement que Des chevaux. Un cheval poussif.   Par extens. et pop., C est un gros poussif, se dit D un gros homme qui a quelque peine à respirer. Dans cette phrase, Poussif est employé substantivement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • POUSSIF, IVE — adj. Qui a la pousse. Il ne se dit proprement que des Chevaux. Un cheval poussif. Il se dit, par extension et familièrement, des Personnes qui ont quelque peine à respirer. Substantivement, C’est un gros poussif …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Poussin (poussin et poussif) — Pour les articles homonymes, voir Poussin. Poussin est l un des deux personnages principaux de la série de bandes dessinées Poussin et Poussif. Sommaire 1 Portrait 2 …   Wikipédia en Français

  • Poussin (Poussin et Poussif) — Pour les articles homonymes, voir Poussin. Poussin est l un des deux personnages principaux de la série de bandes dessinées Poussin et Poussif. Sommaire 1 Portrait 2 Au fil des histoires …   Wikipédia en Français

  • Poussin et Poussif (bande dessinee) — Poussin et Poussif (bande dessinée) Pour les articles homonymes, voir Poussin et Poussif. Poussin et Poussif est une série de bande dessinée scénarisée par René Goscinny et dessinée par Albert Uderzo en 1957. Sommaire 1 Origines …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.